Aller au contenu

VOCABULAIRE D’AKALIVAN

  • par

Akalivan est une planète de deux milliards d’habitants, tous humains. Elle est divisée en douze royaumes, qui côtoient de grands territoires sauvages indomptables.
La magie y est très présente, mais peu d’humains la pratiquent actuellement et elle devenue l’apanage de créatures magiques incroyables ainsi que de la planète elle-même.
Akalivan et les créatures magiques qui l’habitent ont sombré dans le Mal il y a longtemps, et elles sont en guerre perpétuelle contre l’humanité, qui a failli s’éteindre cinq siècles auparavant au cours de cette lutte.

Les Akamorrs sont des humains ayant trahi l’humanité et ayant choisi de se retourner contre elle au nom du salut de la planète. Ils vivent au cœur des territoires les plus sauvages d’Akalivan et sont organisés en différents clans possédant une organisation sociétale commune mais différente de celle des humains.
Dans les anciens temps, les Akamorrs recevaient « l’Appel du Monde » alors qu’ils étaient encore humains, et s’ils choisissaient d’y répondre, ils devenaient des Akamorrs et étaient reconnus en tant que tel par la planète. De nos jours, il n’y a presque plus d’Appels du Monde et les Akamorrs sont quasiment tous nés au sein des clans.

Le CMCM est l’organisation la plus influente au monde. Financée par les douze royaumes, elle a autorité sur tous leurs territoires, et elle est chargée de la préservation des sociétés ainsi que de l’humanité elle-même.
Dirigé actuellement par Emilien Astrovian, le Conseil Mondial du Contrôle de la Magie est très ancien. C’est de lui dont dépendent l’Okalisto et la Grande Prêtresse du Monde, ainsi que l’Escouade Magique.
Présent dans l’ensemble des douze royaumes, son siège majeur et centre névralgique de ses activités se trouve à Aorelie, la capitale d’Aldavilos.

L’Escouade Magique est la force armée du Conseil Mondial du Contrôle de la Magie. Elle est constituée exclusivement de magiciens entrainés depuis leur plus jeune âge, tous des hommes.
Les membres de l’Escouade Magique interviennent à travers le monde lorsqu’une attaque magique se produit, parfois en soutien des armées locales, d’autres fois seuls.
Ils sont également les plus grands ennemis des Akamorrs, et les conflits armés entre les deux factions sont très courants.

Gardienne de l’humanité, la Grande Prêtresse du Monde veille sur les humains et participe au maintien de l’équilibre entre eux et Akalivan pour empêcher le Mal de proliférer.
Humaine qui nait avec de grands pouvoirs mystiques, son rôle est primordial dans la lutte contre les forces du Mal issue de la magie de la planète.
Nommée par le rituel de la Lune Bleue qui se tient peu après la mort de la précédente prêtresse, la Grande Prêtresse du Monde demeure cent ans dans le temple qui lui est dédié afin que sa magie puisse passivement jouer son rôle. Elle meurt et sa remplaçante, née quelques années avant, prend sa place pour débuter un nouveau cycle.
Comme l’Okalisto, la Grande Prêtresse du Monde se doit de rester chaste et pure toute sa vie.

L’Okalisto est le protecteur de l’humanité.  Nommé à l’âge de neuf ans, au moment exact de la mort de son prédécesseur, l’Okalisto possède des pouvoirs magiques différents des autres magiciens, sans être le plus puissant d’entre eux cependant. Il a également un instinct très développé qui le guide dans sa lutte contre le Mal et des réflexes surhumains.
Une fois nommés, les Okalistos sont formés au sein du Conseil Mondial du Contrôle de la Magie pendant dix ans avant de prendre officiellement leur service, laissant l’Escouade Magique gérer seule les attaques magiques pendant cette période.
Tous les Okalistos abandonnent leur nom de naissance au moment où ils sont nommés et adoptent celui d’Ademon Delisian.
Comme la Grande Prêtresse du Monde, l’Okalisto se doit de rester chaste et pur toute sa vie.

Les Prêtresses du Temple sont des femmes magiciennes qui ont rejoint le Conseil Mondial du Contrôle de la Magie. En nombre réduit, car les femmes magiciennes sont très rares, elles sont totalement méconnues du grand public et vivent dans l’ombre.
Elles veillent sur la Grande Prêtresse du Monde et l’aident à préserver l’humanité.

Les Pierres de Communication sont des pierres magiques qui ne sont utilisables que pour les Akamorrs.
C’est par ce biais que les différents clans communiquent et se coordonnent dans leur lutte contre l’humanité.
Très bien protégées, les Pierres de Communication sont dissimulées au cœur des campements principaux des Akamorrs et inacessibles pour leurs ennemis.
Chaque chef de clan Akamorr en possède une, qu’il doit chérir et préserver.

Lorsque la Grande Prêtresse du Monde meurt, sa successeuse n’est pas encore en pleine possession de ses pouvoirs. Ce n’est qu’une fois le Rituel de la Lune Bleue effectué que la prêtresse devient pleinement la gardienne de l’humanité et se doit de rejoindre son temple pendant cent ans, jusqu’à sa mort.
Personne ne connait précisément le déroulement du rituel, en dehors des Prêtresses du Temple, du chef du Conseil Mondial du Contrôle de la Magie et de quelques membres de l’Escouade Magique.
La date du rituel n’est pas connue à l’avance et est déterminée à la mort de la Grande Prêtresse du Monde par les Prêtresses du Temple.

Les Sanctuaires Magiques sont de très anciennes constructions magiques, issues de rituels oubliés, qui font office de portails de téléportation. Ils ne peuvent être empruntés que par l’Okalisto en poste, et ils lui permettent de voyager à l’autre bout du monde en quelques minutes, de Sanctuaire Magique en Sanctuaire Magique.
Ils sont cependant très coûteux en énergie et très complexes à utiliser. Plusieurs Okalistos sont déjà morts en essayant de les emprunter, et ils sont donc utilisés uniquement dans des cas d’urgence.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Content is protected !!
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x